Statue de la Liberté (île aux Cygnes)

Description :

Visiter la Statue de la Liberté à Paris

La statue de l'île aux cygnes mesure 11m50, c'est l'agrandissement au quart de la statue originale (46m50). C'est une réplique basée sur le modèle en plâtre que Bartholdi fit faire pour faire ses calculs d'agrandissement. Son socle, étroit et très haut, porte une plaque commémorative.

Cette statue se trouve sur l'île aux cygnes, une île artificielle en plein Paris qui fut créé pour pouvoir construire le pont de Grenelle. De nos jours cette île sert d'appui à 3 ponts parisiens. La statue est un don des Etats-Unis à la France, un cadeau de réciprocité du pays récepteur de la statue envers celui qui lui a fait le cadeau. Alors que la véritable statue fut inaugurée qu'en octobre 1885, c'est dès 1884 que le comité des Américains de Paris lança une souscription pour construire une réplique de la statue à offrir à la France. Celle-ci fut rapidement financée et en mai 1885 eut lieu une cérémonie d'inauguration, soit 6 mois avant l'inauguration de sa grande sœur New-Yorkaise ! Toutefois il ne s'agissait pas de la statue définitive, qui ne sera prête que 2 ans plus tard mais d'un moule en plâtre qui fut installé place des Etats-Unis. C'était un modèle à taille réelle, soit 11m50 de haut, et la place des Etats-Unis est bien petite pour accueillir un tel monument. Du coup elle fut rapidement écartée, dès que la statue réelle, en bronze, arriva. Elle fut installée sur l'île aux cygnes en 1889, inaugurée par le président Sadi Carnot le 14 juillet. Cette date n'était pas anodine car la statue n'a qu'une différence avec celle des Etats-Unis : L'inscription de sa tablette, où il est écrit "IV Juillet 1776 = XIV Juillet 1789", pour mettre en évidence les deux dates d'indépendance des peuples.

L'un des problèmes qui apparut fut que 1889 correspondait aussi à l'exposition universelle de Paris. Son inauguration fut noyée dans le vacarme des festivités. Il y eu aussi le problème de l'orientation de la statue : il était inenvisageable que la statue ne soit pas face aux Parisiens, elle était donc tournée vers la tour Eiffel toute proche (qui, à l'époque, n'était pas sensée rester, elle devait être démontée après l'exposition) Auguste Bartholdi se lamentait que sa statue tourne le dos aux Etats-Unis, mais il ne put rien faire. C'est bien après sa mort, lors de la nouvelle exposition universelle de 1937 que la statue fut tournée vers l'Ouest. (La capitale s'était couverte de pavillons corporatistes, l'île aux cygnes était consacrée aux colonies françaises)

En 1998 la statue de l'île aux cygnes fut prêtée au Japon à l'occasion de l'année de la France là-bas. Elle fut installée sur l'île d'Odaïba, dans la baie de Tokyo. Cette courte période d'un an (printemps 1998-printemps 1999) est la seule de son histoire qu'elle ne passa pas sur les quais de la Seine. D'ailleurs on peut noter la volonté des sélectionneurs d'œuvres d'art qui choisirent la réplique de la statue de la Liberté pour représenter la capacité artistique française au Japon. Pas si curieux que ça, ça a permis aux japonais de se remémorer que Miss Liberty est avant tout française.

Note moyenne :

Soyez le premier à noter cet événement ! Donnez votre avis

Événement présent dans :

Tarif plein/ Tarif moyen :

0

Date :

Du 28/12/2016 au 30/09/2017

Jours :

  • Lundi
  • Mardi
  • Mercredi
  • Jeudi
  • Vendredi
  • Samedi
  • Dimanche

Horaires :

24H/24H

Adresse : Paris, France - 75, Paris

0

+ info sur ce lieu